à la une

Communiqué de presse suite à la réunion du 21 février 2019

Le thème retenu pour la réunion publique « Quel projet fédérateur pour les thermes de Montbrun-les-bains? »  n’a pas tenu les promesses de débat annoncées. Outre le fait que cette question est posée avec presque deux ans de retard, comme d’habitude une seule proposition a été martelée par les intervenants : la vente des thermes. On a vu mieux comme « projet fédérateur », puisque c’est justement ce point qui interroge et divise la population.

L’association Bien Vivre à Montbrun maintient que la vente d’un bien public est impossible, et a obtenu l’arbitrage du tribunal administratif. Comment la préfecture peut-elle autoriser M. le Maire à demander à la population de se prononcer sur une vente qui serait jugée illégale ? Attendons au moins le jugement sur le fond avant d’organiser un référendum.

Ce revirement démocratique : interroger la population quand tout est décidé, apparaît surtout comme un ultimatum posé par M. le Maire « si la municipalité n’est pas majoritaire, le projet sera abandonné purement et simplement ». Cette menace n’est pas acceptable car nous maintenons que d’autres solutions viables existent pour réaliser ce projet.

TOUS les montbrunois souhaitent le développement du territoire, à travers le développement du thermalisme entre autres. L’outil thermal, financé intégralement jusqu’ici par des fonds publics, est  source d’une richesse qui doit être partagée entre les acteurs économiques, les  habitants du territoire et  les curistes.

Publié le vendredi 15 mars 2019

dessin

les derniers articles

Projet de délibération du référendum

Le conseil municipal s'est réuni le 4 avril 2019 pour délibérer sur le référendum qui devrait avoir lieu le 16 juin prochain. Vous pouvez consulter ce projet à partir du lien ci-après : Projet de délibération du référendum. Au cours de ce conseil, le conseiller Grégoire Loyau a fait une déclaration pour justifier de sa position quant à...

Lire la suite

Publié le vendredi 12 avril 2019 dans Actualités

Aucune sanction contre la secrétaire de mairie de Montbrun

Ce jeudi 21 mars, le conseil de discipline, composé d’une juge du tribunal administratif, de 3 élus et de 3 représentants des agents territoriaux, du Centre de gestion s’est réuni pour donner son avis quant à la demande du maire de Montbrun Les Bains. Ce dernier réclamait une sanction à l’encontre de la secrétaire de mairie pour avoir...

Lire la suite

Publié le vendredi 22 mars 2019 dans Actualités

Pourquoi un recours en justice ?

Le 28 novembre 2019, le conseil municipal de Montbrun-les-bains a voté d’une courte majorité (6 voix contre 5) la promesse de vente des thermes de Montbrun à l’exploitant Valvital. Une assistance nombreuse a manifesté sa désapprobation en quittant la salle. Pour toutes les personnes qui n’ont pas pu venir assister ce soir là, à ce moment...

Lire la suite

Publié le vendredi 15 mars 2019 dans Thermes

La vente des thermes de Montbrun les Bains est suspendue

Le juge des référés vient de rendre son jugement : il suspend la délibération prise lors du conseil municipal du 28 novembre dernier et a retenu tous les points soulevés par BVM: 1) L'urgence de la situation a été prise en compte puisque "la délibération en litige est susceptible de recevoir une exécution à brève échéance et de cré...

Lire la suite

Publié le lundi 07 janvier 2019 dans Thermes

Audience en référé réclamée par Bien Vivre à Montbrun contre la vente des thermes

Le jeudi 3 janvier 2019 s'est tenue, devant le Tribunal Administratif de Grenoble, l'audience en référé réclamée par BVM pour suspendre l'exécution de la délibération prise en conseil municipal le 28 novembre dernier, concernant la désaffectation, le déclassement et la vente des thermes à Valvital, Nous y étions pour accompagner et soutenir...

Lire la suite

Publié le vendredi 04 janvier 2019 dans Thermes

Lettre au maire pour réintégration secrétaire de mairie

M. le Maire, par arrêté non numéroté du 22 octobre 2018, a suspendu la secrétaire de mairie de ses fonctions pour une durée de 4 mois, par mesure conservatoire, au motif d’avoir antidaté la réception d’un courrier valant recours gracieux contre une délibération du conseil municipal. Nous contestons vivement cette suspension arbitraire...

Lire la suite

Publié le mardi 30 octobre 2018 dans Actualités